Nombre de visites : 28959


Electronique >> Circuits de base >>
logoCircuits de base
Les amplificateurs :
Auteur : Kolohama
Date : 03/07/2016
Sources : Principes d'électronique (Malvino), Images, Proteus
L'amplificateur à transistor de base :

* Amplificateurs polarisés par la base :

Parmi tous les types d'amplificateurs, il est le plus rudimentaire et le plus simple à réaliser. La tension appliquée à la base (tension sinusoïdale), sort inversée du collecteur où elle s'ajoute à la tension extérieure appliquée sur le collecteur.

* Amplificateur à émetteur commun :

Un amplificateur à émetteur commun, est polarisé par un diviseur de tension. Et le gain en tension est le rapport entre la tension AC de sortie et la tension AC d'entrée.

ampli_3

* Amplificateur polarisé par la base.

ampli_1

* Amplificateur à émetteur commun.


* Amplificateur émetteur suiveur :

L'émetteur suiveur est aussi appelé amplificateur collecteur commun. Le signal d'entrée est appliqué sur la base et le signal de sortie est pris sur l'émetteur.

ampli_2

* Amplificateur à collecteur commun.


L'amplificateur à transistor deux étages :

Pour obtenir plus de gain en tension, on crée un amplificateur multi-étages en mettant en cascade deux ou plusieurs étages. Cela consiste à utiliser la sortie du premier étage comme entrée du deuxième, puis la sortie du deuxième comme entrée du troisième, et ainsi de suite. Un exemple est représenté plus bas.

ampli_4

* Amplificateur deux étages.


Les amplificateurs de puissances :

* Les amplificateurs classe A :

Tant qu'il n'y a pas d'écrêtage sur le signal de sortie, l'amplificateur est de classe A. Les amplificateurs vus précédemment, notamment celui polarisé par diviseur de tension (amplificateur à émetteur commun, collecteur commun).

* Les amplificateurs classe B :

Bien que la méthode de réalisation des amplificateurs class A soit vraiment pratique elle n'en demeure pas moins efficace quand il s'agit d'une application utilisant des piles par exemple. L'amplificateur push-pull classe B est le type d'amplificateur idéal pour ce genre d'applications.

* Les amplificateurs classe C :

Les amplificateurs classe C sont des circuits résonants, c'est à dire qu'ils comportent toujours une inductance (bobine), c'est très utile pour les radiofréquences. Ce sont des amplis accordés.

ampli_5

* Amplificateur push-pull classe B.

ampli_6

* Amplificateur résonant classe C.

fleche

Les circuits a diodes :
Auteur : Kolohama
Date : 05/07/2016
Sources : Principes d'électronique (Malvino), Images, Proteus, google
Circuit de redressement :

* Simple alternance :

Dans un redressement simple alternance, la diode écrête la partie négative de l'onde sinusoïdale lorsqu'elle n'est pas polarisée en inverse. Vous pouvez constater le circuit à gauche et le signal de sortie en bleu à droite.

simple_alternance

* Circuit simple alternance.

signal_simple

* Signal de sortie diode simple alternance.


* Double alternance :

Le redressement double alternance est très similaire comme on va le voir au redressement grâce au pont de diodes, du moins le signal de sortie est très similaire, à noter que dans le redressement double alternances, il faut que le secondaire du transformateur soit divisé en deux et qu'au milieu de celui-ci, il doit y avoir une mise en masse. L'image du signal double alternance de sortie est représenté sur l'image de droite en bas du signal sinusoïdale normal.

double_alternance

* Circuit double alternance.

signal_double

* Signal de sortie double simple alternance.


* Pont de diodes :

Le pont de diodes est la manière peut être la plus utilisée pour écrêter une tension sinusoïdale, car comme on peut le voir sur le schéma, après que la tension a été abaissée ou augmentée par le transformateur, elle passe le pont de diode pour sortir sous forme de tension continue, il faut savoir que seul la partie positive est conservée et doublée comme sur l'image à droite, pour obtenir une tension continue parfaite, on filtre la tension qui sort du pont de diodes grâce à des condensateurs et régulateurs de tension.

pont

* Circuit en pont.

pont_2

* Signal de sortie en Pont.

fleche

Les filtres :
Auteur : Kolohama
Date : 06/07/2016
Sources : Principes d'électronique (Malvino), Images, Proteus
Les filtres de base (filtres passifs) :

Les filtres permettent selon leurs propriétés de bloquer une partie du signal et de laisser passer le reste. Il existe plusieurs types de filtres et plusieurs ordres aussi, dans cette partie nous allons voir les plus rudimentaires d'entre eux et les plus classiques, ceux qui sont fait à partir de la cellule RC.

* Le filtre passe-haut :

Lorsqu'il est accordé sur une certaine fréquence, le filtre passe-haut ne laisse passer que toutes les fréquences au dessus de celle sur laquelle il a été accordé, le filtre passe-haut se compose d'un condensateur qui précède la résistance comme sur l'image en bas à gauche.

* Le filtre passe-bas :

Contrairement au filtre passe-haut, le filtre passe-bas, ne laisse passer que les fréquences du signal en dessous de la fréquence sur laquelle il a été réglé. Dans un filtre passe bas, la résistance précède le condensateur comme sur l'image en bas à droite.

passe-haut

* Filtre passe-haut de premier ordre.

passe-bas

* Filtre passe-bas de premier ordre.


Filtres à amplificateurs (étage du premier ordre) :

Les filtres à amplificateurs, appelés aussi filtres actifs, jouent le même rôle que les précédents filtres abordés au par avant sauf qu'il utilisent généralement des amplificateurs opérationnels. Les filtres que l'on voit sur les images en dessous sont spéciaux car ils ont la particularité d'amplifier le signal de sortie mais ne touchent pas à la fréquence.

* Etage passe-bas :

le filtre passe-bas que l'on voit sur l'image en dessous, est non inverseur vis à vis du signal et permet de remplir la même fonction que le filtre à base de la cellule RC. Attention dans un filtre à amplificateur, la disposition des composants exactement la même que celle des filtres RC.

* Etage passe-haut :

A l'inverse de son homologue passe-bas, le filtre passe-haut se compose d'abord d'un condensateur, puis d'une résistance reliée à l'amplificateur, il possède les même propriétés que la cellule RC sauf que sur l'image, il fait office d'amplificateur grâce à R1 et R2.

passe-haut2

* Filtre actif passe-haut de premier ordre.

passe-bas2

* Filtre actif passe-bas de premier ordre.

fleche

Oscillateurs :
Auteur : Kolohama
Date : 07/07/2016
Sources : Principes d'électronique (Malvino), Images, Proteus

Quand on parle d'oscillateurs en électronique, on parle généralement de circuits ou de montages produisant une tension sinusoïdale et qui n'est pas forcement la même que celle produite par les alternateur et autres génératrices alternatives. Dans cette partie, nous allons voire qu'il existe par exemple des signaux carré ou triangulaires (en dents de scie).

Générateur d'ondes carrées avec un 555 :

Le générateur d'ondes carrées avec le 555, est trés utilisé en électronique numérique comme signal d'horloge qui synchronise tout les autres signaux numériques. Ici, on voit une application en électronique analogique, il est notamment utilisé en tant que temporisateur pour des lumières clignotantes ou par exemple pour gérer la lumière intérieure de votre voiture, vous voyez quand la lumière de l'intérieur de la voiture reste allumée pendant un laps de temps avant de s'éteindre automatiquement. On peut régler la période du signal carré où elle est en haut grâce à la valeur des condensateurs du circuit, on n'a pas mis de formules comme dans tout les livres d'électronique car vous pouvez la trouver dans la documentation du composant NE555 (en europe) et LM555 (au états-unis).

Générateur de signaux carrés 10 Khz :

Voici une autre façon de réaliser, un générateur de signaux d'ondes carrées mais cette fois sans le 555, mais plutôt avec un amplificateur opérationnel, il s'agit du LM111. Le signal de sortie est réglé à 10 Khz, vous trouverez la valeur de chaque composant sur le schéma de l'image en bas à droite.

555

* Générateur d'ondes carrées avec NE555.

carre

* Générateur de signal carré de 10 Khz.


Générateur de fonctions 1 (simple) :

Comme vu dans la section sur le matériel, maintenant le mot générateur de fonction devrait vous parler, voici un exemple simple de générateur de fonctions si vous voulez créer des ondes carrées et triangulaires à noter que les deux résistances variables servent à augmenter ou diminuer la fréquence des deux signaux.

gen_fon

* Générateur de fonctions simple.

fleche



Ce site n'a été créé que dans un but pédagogique, veuillez ne pas tenir compte des éventuelles erreurs rencontrées.
Info-électro.com © 2016